RI - DUT Informatique

Pauline, promotion 2015-2016

Partenaire CEGEP Levis-Lauzon, Canada

Stage semestre 4 : Développement d’une application mobile à Québec

 

Le Canada, vaste étendu de forêts, de lacs et de villes charmantes. C’est après un Road Trip dans ce fameux pays, à découvrir la culture et rencontrer des Québécois que m’est venu la volonté d’y retourner. Je souhaitais voir le Québec d’une manière interne et non touristique. J’ai toujours aimé la culture accueillante et respectueuse des Québécois, et je savais que ce pays avait plein de choses à m’apporter.

 

Quand j’ai su que l’IUT de Rodez proposait des stages au Canada, j’ai su que je devais tout faire pour y aller.
Le stage : évènement terrifiant pour jeune étudiant sans aucune expérience professionnelle. Vivre cette expérience au canada, a rendu cette première fois bien mieux que ce à quoi je m’attendais. En effet, je me suis rendu compte des compétences que j’avais réellement acquises dans ma formation à l’IUT. Et cela m’a apporté beaucoup de réconfort sur mes capacités informatiques. J’ai également appris énormément de choses, et rien ne vaut mieux que la pratique pour valider la théorie.

 

La province Française du Canada attire de plus en plus de Français, certains Québécois n’étaient même pas surpris que je sois Française, je veux dire tout de même, j’ai traversé l’Océan Atlantique, ce n’est pas rien ! J’ai demandé à plusieurs Français expatriés, qu’est ce qui leur plaisait le plus ici, une personne m’a répondu : « Ça fait 1 an que je n’ai pas été stressé ». Et c’est quelque chose que j’ai remarqué également en 3 mois de stage ici, chacun respecte l’autre, et il règne une tranquillité que l’on ne trouve pas en France.
Je ne sais pas si cette expérience m’a réellement changée, je dirais plus que cela m’a conforté dans mes idées, mes envies de partir explorer le monde, et m’a rassuré sur ma capacité à m’éloigner de mon cocon familial. Partir m’a permis de mieux revenir, enrichie, fière de ce que j’ai accompli et pleine de souvenirs.
Et si c’était à refaire ? Quand ? Je prépare ma valise et j’arrive ! Plus sérieusement, je partirai dans un pays anglophone et j’irais découvrir d’autres contrées toutes aussi enrichissantes.

 

Quand j’ai annoncé mon départ aux gens qui m’entourent, une des réactions les plus fréquentes était de souligner la chance que j’ai de partir. Je dirais que c’est plus une opportunité qui s’est offerte à moi et que je me suis donné les moyens de la prendre.

Plutôt que de rêver d’aller quelque part, allez-y !

photos