Les Soirées de la Recherche prennent place à l'IUT en 2020

slider soirées recherche

L'IUT de Rodez organise en 2020, et pour la première année, les Soirées de la Recherche avec pour thème principal : "Regards croisés et scientifiques sur l'avenir".


Les Soirées de la Recherche vous proposent de suivre des interventions sur des thématiques de recherche croisant l’avenir : le numérique, l’évolution du droit, la ville...

 

Elles auront lieu :

  • JEUDI 30 JANVIER de 20h à 21h30

Thème de la conférence : Parler avec des machines, la conversation à l'ère du numérique

  • MERCREDI 25 MARS de 18h30 à 20h

Thème de la conférence : L'animal en droit

  • JEUDI 14 MAI de 20h à 21h30

Thème de la conférence : La performance des organisations au service des citoyens

 

l'affiche de l'événement

le tract de l'événement

 

Ouvertes au grand public, ces soirées de la recherche de l’IUT de Rodez souhaitent vous faire partager les travaux, réflexions et perspectives de chercheurs dans des disciplines variées avec enthousiasme mais aussi exigence. Chaque présentation est suivie d’une période de questions du public.

L’entrée est gratuite dans la limite des places disponibles.

 

 

Présentation des Soirées

Un chercheur repère au cours de ses travaux des éléments étonnants, différents, dissonants. À partir de ces informations qui sont parfois de simples questions, il aperçoit des bribes d’avenir, des lumières de futur, parfois inquiétantes, souvent sujettes à réflexion sur l’humain.

Pour autant, le chercheur n’est pas devin et connait, mieux que personne, les limites de son travail, de ses méthodes, de ses résultats. Ces Soirées de la recherche vous permettront de partager des travaux de chercheurs, leurs méthodes, leurs doutes et leurs espoirs.

 

 

  • JEUDI 30 JANVIER de 20h à 21h30

Thème de la conférence : Parler avec des machines, la conversation à l'ère du numérique

 

Intervenant : Daniel PELISSIER, Docteur en Sciences de l’information et de la communication

Réservée autrefois à certains laboratoires de recherche, l’intelligence artificielle est aujourd’hui  présente dans nos voitures, nos appareils ménagers, etc.Très rapidement, les chercheurs ont souhaité rendre les  machines capables de discuter comme un être humain. Pas simple pour un robot de converser comme un humain et pas facile pour un humain de parler avec une machine. Pourtant, des entreprises se sont engouffrées dans cette nouvelle promesse de l’IA. Cette présentation abordera l’engouement pour ce rêve prométhéen et aussi ses (nombreuses) limites. Seront aussi évoquées les approches scientifiques de cette communication se voulant « intelligente ».

 

 

  • MERCREDI 25 MARS de 18h30 à 20h

Thème de la conférence : L'animal en droit

 

Intervenant : Christine MAS-BELISSENT, Maître de conférences en Droit privé

La question animale est aujourd’hui au cœur de la réflexion juridique. Elle part d’un contraste, qui oppose  le rôle que jouent les animaux dans notre société et la façon dont ils sont traités en droit français. Il ne s’agit pas tant de la tolérance de comportements brutaux, qui peut être considérée comme choquante. Car ce  qui retient avant tout l’attention, c’est que les règles qui leur sont applicables sont hétérogènes, au point  même que leur nature juridique n’est pas uniforme. L’animal, en tant que catégorie, serait-il inconnu du  droit ? Cette présentation tend donc à faire le point sur quelques-unes des pistes susceptibles de satisfaire tant les légitimes besoins des animaux que les contraintes inhérentes à toute construction juridique.

 

 

  • JEUDI 14 MAI de 20h à 21h30

Thème de la conférence : La performance des organisations au service des citoyens

 

Intervenant : François GALASSO, Maître de conférences en Génie informatique, automatique et traitement du signal

Quel avenir pour nos villes et nos territoires ? Les smart cities et smart territories, souvent traduits par ville  et territoires intelligents emploient les technologies de l’information et de la communication pour améliorer  : la qualité de vie des citoyens, l’économie locale, le transport, la gestion du trafic, l’environnement et les interactions avec le gouvernement. Ces axes d’amélioration offrent diverses problématiques de recherches   parmi lesquelles la question de la définition des smart cities est encore posée. Ces nouvelles visions sur  nos modes de vies offrent un cadre potentiel pour intégrer méthodes, modèles et outils pour la construction d’organisations performantes.